Aller au contenu

Total de visiteurs: 941

Visiteur actuel: 1

CIAPOL

Centre Ivoirien Antipollution

Le développement Economique et Social repose sur trois piliers que sont l’Economie, le Social et  l’Environnement.

Si l’un de ces trois piliers n’est pas pris en compte, le développement ne saurait être Durable.

L’Etat de Côte d’Ivoire, étant un acteur de développement, c’est lui qui définit les politiques notamment en matière de protection de l’environnement. Il met ainsi en place les lois, ratifie les conventions.

Déjà en 1994, le PNAE a recensé plus de 662 textes applicables à l’Environnement. A la date d’Aujourd’hui, si un recensement est fait, on sera à presque mille textes plus les conventions auxquelles l’Etat est partie.

L’Etat se donne également les moyens de contrôle de l’application de ces différents textes. C’est dans ce cadre que le CIAPOL a été créé pour le suivi de l’application des textes et conventions.

Créé par décret n°91-662 du 09 octobre 1991, le Centre Ivoirien Antipollution (CIAPOL) est un Etablissement Public à caractère Administratif (EPA) placé sous la tutelle administrative et technique du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable et sous la tutelle économique et financière du Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat. Pour réusisir sa mission, le ciapol est composé de x sous-directions techniques:

  • La sous-direction du Laboratoire Central de l’Environnement (LCE) ;
  • La sous-direction de la Compagnie d’Intervention Contre les Pollutions Marines et Lagunaires (CIPOMAR).
  • La sous-direction de L’inspection des installations classées (DIIC) ;
  • La sous-direction de l’unité de police (UNIPOL) ;
  • La sous-direction de gestion des sites pollués et de lutte contre les végétaux envahissants (SDGSP-VAE).
 

Le CIAPOL dispose également de trois (3) antennes régionales :

  • Daloa
  • San-Pedro
  • Yamoussoukro